arles_0

les lieux des rencontres​

Ce sont les ‘Rencontres internationales de la photographie’ à Arles, à partir du 2018.
C’est la ville elle-même, ses bâtiments, les espaces ouverts et les coins cachés, les ombres et, éventuellement, la lumière d’été du sud de la France.
Ce sont les lieux où les photographies sont exposées, demeurant en silence avec le temps. C’est l’obscurité des salles. La blancheur des couloirs, les lumières artificielles. La rouille et la poussière. Les escaliers, les fenêtres sur la rue et tout ce que les gens ont laissé trainer distraitement. Ce sont les murs écaillés, les portes en bois usées. Les fissures, les fentes, les trous et les failles.
C’est le perpétuel travail du temps sur la matière. L’histoire et sa soudaine omission.
C’est le passage éphémère des photographies en ville, discrètes et respectueuses de la sacrée popularité des lieux.